Développer la capacité d’autodétermination chez les personnes en situation de handicap mental et/ou psychique

catalogue 2021 catalogue 2022

Cette formation permet de développer les outils facilitant l’autodétermination des personnes dans leur parcours de vie, d'adapter les postures professionnelles pour développer l’autodétermination des personnes accueillies.

Engager une posture professionnelle innovante

Explorer son propre pouvoir d’agir et développer ses outils

Opter pour des changements réels et durables

Partage d’expériences, interactivité et coopération

Apports théoriques, projections vidéos, études de cas, mises en situation ludiques

publics formation
Publics :

Toute personne participant à l...

Toute personne participant à l’accompagnement des personnes accueillies (AMP, AES, ME, ES, MA, MP)

Voir +

Ref. 016-114
profil formation
Profil formateur :

Ingénieur social, chef de servi...

Ingénieur social, chef de service médico-social

Voir +

date formation

2 jours

Dates et tarifs

LYON

du 24/05/2022 au 25/05/2022

600 €

Contenu de la formation

L’autodétermination suscite un intérêt croissant ces dernières années dans le champ du handicap, notamment parce qu’elle engage une amélioration considérable de la qualité de vie des personnes et de leur participation sociale et sociétale.

Etre accompagné en établissements ou services sociaux ou médico-sociaux ne permet pas toujours à ce pouvoir d’agir d’advenir, pas sans quelques moyens facilitateurs apportés par les professionnels accompagnants.

Comment aider les personnes en situation de handicap à faire leurs propres choix ? Comment leur permettre de faire leurs propres expériences et d’en tirer un savoir leur permettant d’agir directement sur leur vie ?

 

Définitions et étude des concepts : De quoi parle-t-on ? Autonomie, indépendance, empowerment, pouvoir d’agir, participation et autodétermination.

Etat des lieux et réalité de l’autodétermination en ESSMS.

Quel a été mon propre processus d’autodétermination ? A titre personnel, à titre professionnel ? Quels ont été mes propres facilitateurs/obstacles rencontrés ?

Comment créer d’authentiques conditions de participation sociale développant les compétences des personnes? (non-discrimination, accessibilité, respect et application des droits).

Les enjeux de l’accompagnement de la participation sociale : autonomie, indépendance et dépendance.

Considérer la personne accompagnée comme un interlocuteur à part entière, acteur-décideur de sa vie, et adapter la communication aux capacités de compréhension de la personne.

Donner aux personnes accompagnées la possibilité et les moyens de faire des expériences et des apprentissages : mesurer les risques. La question de l’émancipation.

Particularité du handicap psychique : L’impact des troubles psychiques sur l’auto-détermination : motivation, inertie, communication.

Repérer les freins rencontrés pour développer les caractéristiques d’un comportement autodéterminé de la personne accompagnée : Dans les modes d’intervention, dans les facteurs inhérents à la personne, dans le positionnement de l’entourage familial.

Repérer les enjeux d’un projet individualisé autodéterminé : explorer des outils d’auto-évaluation des besoins et des ressources.

Particularité du handicap psychique : la question du rétablissement : aider la personne à se réengager dans une vie active, à optimiser ses conditions de vie quotidienne et sociale.

Les différents niveaux systémiques dans lesquels s’expérimentent les compétences amenant à l’autodétermination (du micro au macro-système). Etude de leurs interactions.

L’accompagnement au sens de Maëla Paul : posture de non-substitution, de non-savoir, retenue nécessaire.

Accompagner en permettant l’expérimentation, l’émancipation.

Les 4 caractéristiques favorisant un comportement autodéterminé : l’autonomie comportementale, l’autorégulation, l’empowerment psychologique, et l’autoréalisation.

La continuité dans le suivi du parcours de la personne accompagnée (cohérence des actions, postures favorisant l’autodétermination sans rupture dans le processus, réduction des disparités dans les formes d’accompagnement)  Coordonner les actions pour réduire les obstacles susceptibles d’impacter le pouvoir d’agir des personnes accompagnées (rôle et soutien de l’encadrement)

La « pair-aidance » : développer le partage de l’expérience du handicap

Objectifs pédagogiques

Travailler sur ses représentations - définir les concepts et termes du champ de l’autodétermination

Poser le cadre de mise en œuvre de l’autodétermination et analyser la réalité de cette mise en œuvre

Cerner les facteurs d’autodétermination des personnes en situation de handicap

Cerner les postures professionnelles qui favorisent l’autodétermination des personnes en situation de handicap mental et/ou psychique

Analyser les facteurs de la coopération accompagnant-personne accompagnée

Favoriser le processus d’autodétermination tout au long du parcours de la personne accompagnée

Identifier des perspectives professionnelles pour développer l’autodétermination des personnes accompagnées

Méthodes pédagogiques

Nos méthodes pédagogiques s’articulent selon deux axes :

  • Une activité cognitive pour l’acquisition des connaissances théoriques et pratiques : associée à une démarche interactive et participative, elle engage les participant.e.s à co-construire avec l’intervenant.e la dynamique du processus pédagogique
  • Une analyse des pratiques professionnelles : basée sur l'étude de cas et situations cliniques, elle favorise l’intégration des contenus à travers le partage des expériences. Nos supports pédagogiques reposent sur des références actualisées (scientifiques, réglementaires, organisationnelles, etc).

Dispositifs d'évaluation

Un dispositif adaptable d’évaluation est mis en place en fonction des besoins et demandes spécifiques du client :

  • Questionnaire en amont pour cerner les attentes et besoins du/de la stagiaire
  • Evaluation des connaissances au début de la formation
  • Evaluation des acquis en continu : quiz, questionnaires, étude de cas, mises en situation.
  • Evaluation des acquis en fin de formation donnant lieu à la délivrance d’un certificat de réalisation
  • Questionnaire individuel de satisfaction
  • Questionnaire « à froid » 3 mois après la formation

Pré-requis pour le participant

Aucun