Les patients pervers et la mise à l’épreuve de la cohésion d’équipe

catalogue 2020 catalogue 2021

Un nombre important de patients adressés, parfois sans consentement, pour des manifestations cliniques variées, ont des modalités spécifiques de relation à l’autre.

Ces modalités, liées à un niveau instable et insuffisant de narcissisme, peuvent contrecarrer la prise en charge. Les perturbations relationnelles, qui mettent à mal la cohésion et la cohérence des équipes et conduisent à des impasses, font qualifier ces patients de pervers.

Il est nécessaire de focaliser la lecture sur la structure psychique qui sous-tend ce mouvement « pervers » et de disposer d’outils individuels et collectifs permettant d’établir et de maintenir une approche thérapeutique.


La notion de pervers dans le champ relationnel  

Le concept de structure psychique et le repérage du type de structure en pratique clinique

Les effets individuels et collectifs de la relation au patient état-limite

Les dispositifs de prévention et de traitement de ces effets

Les principes et les modalités pratiques de sortie des situations d’impasse thérapeutiques

publics formation
Publics :

Tout professionnel soignant en p...

Tout professionnel soignant en psychiatrie

Voir +

Ref. 003-129
profil formation
Profil formateur :

Psychiatre hospitalier

date formation

3 jours

Dates et tarifs

LYON

du 09/06/2021 au 11/06/2021

870 €

Objectifs pédagogiques

Mieux connaitre les personnalités dites « perverses » avec des apports théoriques pour identifier les différents concepts

Obtenir des outils pour se confronter à ce type de patients

Appréhender les outils pour se « protéger » et protéger les autres personnes prises en charge dans une unité de soins face à ce type de patients

Savoir réagir efficacement

Savoir adapter les prises en charge et les stratégies thérapeutiques

Contenu de la formation

  • Connaitre et analyser et la typologie des situations cliniques, les patients concernés : le comportement et le discours
  • Comprendre la notion de patient pervers
    • Effets et ressentis sur les professionnels et sur l’équipe
    • Approche psychodynamique : les mécanismes à l’œuvre
    • Le concept de perversion  La notion de patient pervers
    • Le concept de « mouvement pervers »
  • Comprendre le concept de structure psychique et de trouble de la personnalité
    • Le concept de structure psychique et de trouble de la personnalité
    • L’organisation narcissique et les états limites ; les caractéristiques cliniques et psychopathologique 
  • Comprendre le lien entre la sémiologie et la psychopathologie
    • La relation à l’autre ; l’alternance idéalisation/disqualification ; la manipulation
  • S’approprier les outils de repérage des profils psychopathologiques et des problématiques des patients susceptibles de mouvements pervers
    • L’effet sur l’autre ; sur le groupe ; l’attaque de la pensée ; le primat de l’agir sur la parole ; le clivage
    • Le repérage : la démarche clinique et diagnostique
    • Le cas particulier des formes évolutives des troubles schizophréniques 
  • Comprendre et s’approprier la méthode et les dispositifs préventifs et curatifs des effets pervers
    • Les principes directeurs de la prise en charge des organisations narcissiques et des troubles apparentés
    • Le cadre institutionnel contenant et organisateur
    • Le positionnement relationnel de chaque professionnel ; le travail sur ses représentations et son ressenti
    • La cohésion et la cohérence ; la notion de contenance
    • Les difficultés (clivage, manipulation, idéalisation/disqualification…) et leur analyse
    • Les principes de base ; la règle des 4C (Cohésion, Cohérence, Contenance, Communication) ; le positionnement institutionnel de tous les professionnels
    • La gestion des attaques du cadre
    • Le maintien du primat de la pensée associative sur la pensée opératoire ; la démarche de synthèse clinique
    • Les attitudes et les réponses à éviter
  • La mise en œuvre des outils de repérage des patients concernés et des dispositifs de prévention et de traitements des effets pervers

Méthodes pédagogiques

Nos méthodes pédagogiques s’articulent selon deux axes :

  • Une activité cognitive pour l’acquisition des connaissances théoriques et pratiques : associée à une démarche interactive et participative, elle engage les participant.e.s à co-construire avec l’intervenant.e la dynamique du processus pédagogique
  • Une analyse des pratiques professionnelles : basée sur l'étude de cas et situations cliniques, elle favorise l’intégration des contenus à travers le partage des expériences. Nos supports pédagogiques reposent sur des références actualisées (scientifiques, réglementaires, organisationnelles, etc).

Dispositifs d'évaluation

Un dispositif adaptable d’évaluation est mis en place en fonction des besoins et demandes spécifiques du client :

  • Questionnaire en amont pour cerner les attentes et besoins du/de la stagiaire
  • Evaluation des connaissances au début de la formation
  • Evaluation des acquis en continu : quiz, questionnaires, étude de cas, mises en situation.
  • Evaluation des acquis en fin de formation donnant lieu à la délivrance d’un certificat de réalisation
  • Questionnaire individuel de satisfaction
  • Questionnaire « à froid » 3 mois après la formation

Pré-requis pour le participant

Aucun