Le Do In comme outil d'autonomie pour le patient

Catalogue 2024

Le toucher par pression, comme le shiatsu, est bénéfique pour calmer stress, angoisses, soulager certains maux et pour prendre conscience de son corps (schéma corporel). Le DO IN est une pratique japonaise alliant exercices respiratoires, auto-shiatsu, mouvements et étirements. Il peut être une alternative intéressante lorsqu'il est difficile de toucher un patient ou certaines zones du corps de celui-ci car c'est le patient qui pratiquera sur lui-même.

  • Rendre le patient actif dans sa prise en charge : faire faire plutôt que faire, le DO IN comme outil de valorisation du patient
  • Une médiation permettant de s'ouvrir à ses propres sensations
  • Exercices pratiques individuels  : respirations, automassages, acupression, mouvements et étirements, intégration des sensations par la relaxation
  • Protocoles tête et visage, bras et mains, ventre, jambes et pieds
  • Construction de séances type
publics formation
Publics :
IDE, psychomotriciens, éducateu...

IDE, psychomotriciens, éducateurs spécialisés, moniteur-éducateurs...

Voir +

Ref. 017-136
profil formation
Profil formateur :

Praticien Shiatsu, Do-in

date formation

3 jours

Dates et tarifs

LYON ou proche banlieue
du 16/12/2024 au 18/12/2024 975 €

Objectifs pédagogiques

Acquérir les bons gestes et savoir les transmettre

Eduquer le patient à une pratique pouvant le valoriser : parvenir à faire soi-même

Savoir expliquer le but de l'exercice au patient

Connaître les origines du DO IN: les indications et contre-indications

Être capable d'élaborer une séance type

Contenu de la formation

Théorie sur le DO IN : origines, liens avec des disciplines cousines (Shiatsu, Qi gong), la médecine chinoise, les méridiens, les points spécifiques, postures, indications et contre-indications

Lien avec le shiatsu (auto-shiatsu) et l'ancêtre du Qi Gong (Dao Yin)

Préparation physique et mentale

L'installation

Repérage de points spécifiques

Exercices respiratoires, mouvements (Qi Gong) et étirements (Makko Ho), relaxation

Protocoles variés : visage et tête, bras et mains, ventre, jambes et pieds

Indications et contre-indications

Apprendre et savoir transmettre

Le Do In pour éduquer le patient : outil d'autonomie, de valorisation, confiance...

Méthodes pédagogiques

Nos méthodes pédagogiques s’articulent selon deux axes :

  • Une activité cognitive pour l’acquisition des connaissances théoriques et pratiques : associée à une démarche interactive et participative, elle engage les participant.e.s à co-construire avec l’intervenant.e la dynamique du processus pédagogique
  • Une analyse des pratiques professionnelles : basée sur l'étude de cas et situations cliniques, elle favorise l’intégration des contenus à travers le partage des expériences. Nos supports pédagogiques reposent sur des références actualisées (scientifiques, réglementaires, organisationnelles, etc).

 

Des ateliers pratiques : les participant-e-s expérimentent différents dispositifs à médiation et la dynamique de groupe. Une démarche expérientielle pour acquérir des techniques, développer des compétences relationnelles, ses propres possibilités d’expression et sa créativité, préciser les spécificités de chaque technique à médiation rencontrée (cf. approche pédagogique basée sur le néo-constructivisme).

Chaque atelier pratique est soumis à l’analyse réflexive.Les professionnel-le-s font des liens avec leur pratique pour élaborer un projet : chaque participant.e évoque avec l’intervenant.e et le groupe des situations concrètes pour argumenter le choix d’une technique à médiation spécifique selon le projet personnalisé ou le projet thérapeutique de la personne, etc.

Les ateliers pratiques font partie intégrante de l’évaluation en continu : par le formateur, par l’auto-évaluation et le feed-back par le groupe.

Dispositifs d'évaluation

Un dispositif adaptable d’évaluation est mis en place en fonction des besoins et demandes spécifiques du client :

  • Questionnaire en amont pour cerner les attentes et besoins du/de la stagiaire,
  • Evaluation des connaissances au début de la formation,
  • Evaluation des acquis en continu : quiz, questionnaires, étude de cas, mises en situation,
  • Evaluation des acquis en fin de formation donnant lieu à la délivrance d’un certificat de réalisation,
  • Questionnaire individuel de satisfaction,
  • Questionnaire « à froid » 3 mois après la formation (dispositif optionnel).

Pré-requis pour le participant

Aucun