Dépression et prévention du suicide chez la personne âgée

Dans la contituité de la recommandation de l'ANESM et du programme national d'action contre le suicide, l'INFIPP vous propose deux jours de formation les

28 et 29 novembre 2017

Animés par Didier Poudevigne

Psychothérapeute, victimologue et suicidologue, formateur agréé par le ministère de la Santé sur le repérage et l’évaluation de la crise suicidaire

 

PUBLIC CONCERNE

Personnel des services de soins et d’hébergement accueillant des personnes âgées

OBJECTIFS

  • Comprendre le contexte épidémiologique du suicide et du risque suicidaire chez la personne âgée,
  • Appréhender la psychopathologie du suicide et les facteurs de risque chez cette population,
  • Identifier la psychopathologie du syndrome dépressif  et ses composantes chez la personne âgée,
  • Désamorcer le risque suicidaire pour prévenir le suicide,
  • Acquérir des éléments de prise en charge  et d’habiletés relationnelles spécifiques à cette population.

 

PROGRAMME DETAILLE

Avoir connaissance des données statistiques et sociétales actuelles sur le suicide des personnes âgées.

  • Expression des représentations des professionnels en ce qui concerne leurs pratiques,  l’état de leurs connaissances sur la problématique du suicide du sujet âgé.
  • Travail sur les idées reçues sur les personnes âgées (suicide, tentative de suicide, plaintes, sentiment de culpabilité, etc.)
  • Repérage des questionnements et difficultés des participants en ce qui concerne la prévention du risque suicidaire spécifique aux personnes âgées.
  • Repérage des attentes et des besoins spécifiques de formation.
  • Prévalence du décès par suicide dans le monde :
    • Epidémiologie du suicide en France : décès, tentatives de suicide…
    • Les personnes les plus exposées
  • Le suicide de la personne âgée.
    • Les composantes sociologiques du suicide chez la personne âgée : facteurs explicatifs, évolution de la problématique suicidaire.
  • Approche clinique : troubles et conduites associés au processus suicidaire, la crise suicidaire.

Donner une définition claire et uniforme de la crise suicidaire.

  • La crise suicidaire :
    • Les tentatives de suicide, la velléité suicidaire, les idées suicidaires, les « parasuicides ».
  • Approche philosophique, psychologique et socioculturelle des conduites suicidaires :
    • Suicide et normes sociales, morales, religieuses et culturelles.
    • Psychopathologie du suicide et imaginaire du suicidant.

Définir les tentatives de suicide du sujet âge en saisir le sens.

  • Les équivalents suicidaires chez la personne âgée.
  • Formes, sens, approche psycho dynamique,
  • Approche psychosociale,
  • Les risques de récidive et ses composantes.

 

Connaître la psychopathologie dépressive du sujet âgé

Repérer les dépressions et leurs signes

  • Dépressions et symptomatologie dépressive
  • Définitions, épidémiologie et concepts
  • Facteurs de risques et vulnérabilité.
  • Evénements de vie et stress psycho sociaux,
  • Facteurs biologiques et somatiques
  • Les différentes formes de dépression
    • Les dépressions mélancolique, réactionnelle, névrotique
    • La dépression hypocondriaque
    • La dépression délirante
  • Les dépressions masquées et ses manifestations
    • Les comportements agressifs
    • Les troubles du comportement
    • Les plaintes et sentiment de culpabilité
    • L’isolement social et ou affectif, la solitude et le repli sur soi
    • Le syndrome de glissement

Identifier la dépression

  • Le diagnostic
    • Le diagnostic positif et sa complexité
    • Le diagnostic différentiel et démence
    • Evolution des dépressions du sujet âgé
    • Les facteurs prédictifs de chronicisation
    • Les facteurs de protection

Adapter la prise en charge

  • La prise en charge
    • Le traitement médicamenteux
    • L’accompagnement thérapeutique et psychosocial
    • Le suivi et dispositif de prévention

Repérer les signes des conduites suicidaires chez les personnes âgées.

Acquérir des outils pour évaluer  et désamorcer un risque suicidaire

 

  • Présentation et utilisation de la grille d’évaluation du risque et de l’urgence suicidaire recommandée par la Haute Autorité de Santé sur l’échelle du RUD :
    • Facteurs favorisant le risque suicidaire.
    • Evaluation de l’urgence du passage à l’acte.
    • Evaluation du danger lié au processus suicidaire.
    • Modèle de crise suicidaire.
  • Désamorcer la crise suicidaire
    • En fonction de la triple évaluation du potentiel suicidaire
    • En fonction de la psychopathologie
    • En fonction du facteur précipitant
    • En fonction des facteurs de protections mobilisables

Conduire une réflexion sur sa propre approche relationnelle des patients en réalisant un véritable travail sur Soi.

Développer des aptitudes relationnelles a la prise en charge du sujet âgé en risque suicidaire et/ou dépressif

  • Le travail en relation avec les personnes âgées en souffrance psychique :
    • Gérer les émotions.
    • Repérer la montée de l’agressivité.
    • Reconnaître nos propres émotions et les phénomènes de projection.
  • Les entretiens d’évaluation des personnes âgées : stratégies d’entretien, techniques d’entretien.
    • Entretiens d’accompagnement, travail avec l’entourage
    • Les entretiens d’évaluation : les différentes techniques d’entretien.
    • L’entretien spécifique lors de la crise et son désamorçage
    • La relation, au cœur de la prise en charge
    • Les entretiens d’accompagnement : entretiens de suivi, travail avec les familles.
    •   Repérer les améliorations possibles dans la pratique de soin et d’accompagnement

Orienter efficacement le patient âgé présentant des conduites suicidaires.

  • L’orientation et la prévention
    • Ebaucher la construction d’une démarche de prévention.
    • Déterminer des outils de prévention.
  • Recherche et mobilisation des réseaux locaux existants.

Nos Partenaires de formation

 

 

 

Actualités

FORMATION PREMIER SECOURS EN SANTE MENTALE RETENUE COMME MESURE PRIORITAIRE PAR L'ETAT

Edouard Philippe, Premier ministre et Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé ont réuni ce lundi 26 mars un Comité interministériel de la Santé (CIS). Ce comité a permis de présenter les 25 mesures-phares de la politique de prévention destinées à accompagner les Français pour rester en bonne santé tout au long de leur vie. Ces mesures concrétisent le premier axe de la Stratégie nationale de Santé, stratégie qui porte l’action du Gouvernement en matière de santé pour les cinq prochaines années.

 

Parmi elles figure l'introduction en France d'une formation aux premiers secours en santé mentale déjà mise en œuvre dans 20 pays. Cette proposition était portée par INFIPP et la Fédération Santé Mentale France, convaincus qu'une formation dispensée largement pourra contribuer notamment à déstigmatiser les troubles psychiques en faisant évoluer les réprésentations sociales sur les pathologies, mais aussi à améliorer la situation des personnes touchées par ces troubles.

Pour plus de détails voir la page Premier Soins en Santé Mentale sur notre site et le communiqué de presse du 2 mai des trois structures porteuses du projet

Lire la suite
Toutes les actualités