Nos partenaires pour des formations spécifiques

Dans la poursuite de sa politique de coopération, Infipp travaille avec plusieurs partenaires qui apportent des compétences complémentaires aux nôtres:

 

L’Institut Pluridisciplinaire d’Etudes sur la Communication a été créé en 1999 en tant que Centre de formation, de recherche, de conception, notamment pour des professionnels des champs suivants: santé, action sociale, action scolaire, analyse institutionnelle, formation professionnelle continue. L’I.P.E.C. favorise le principe de transdisciplinarité par une équipe d’intervenants composée de médecins psychiatres, psychologues, éducateurs spécialisés, thérapeutes familiaux, responsables de formation, chercheurs.Tous les intervenants ont une formation et une pensée systémique. Ce sont des praticiens de terrain, ce qui favorise une constante interaction pratique / théorie et la prise en compte du contexte social évolutif.Dans le cadre de la formation permanente des adultes, nos actions valorisent les expériences professionnelles des participants sur lesquelles elles s’appuient.L’I.P.E.C. offre la possibilité d’adapter rapidement des formations courtes ou longues et des projets spécifiques à la demande de groupes ou d’institutions.

 

 

GRAPE INNOVATIONS Institut est un organisme de formation et de conseil dont les actions visent à contribuer à l’amélioration des conditions de vie et d’accueil des enfants par toute action de formation, d’étude et de recherche dans le champ de l’enfance, de la petite enfance et de l’adolescence, depuis près de 40 ans. Comme INFIPP, il a choisi le statut de société coopérative et participative, dont les associés sont tous salariés.

L’équipe de GRAPE INNOVATIONS regroupe des professionnels des  secteurs social, paramédical et éducatif, qui contribuent à construire un regard ouvert sur les évolutions de la société, afin de permettre à chaque individu d'occuper avec justesse sa place et son rôle au sein de celle-ci.

GRAPE INNOVATIONS travaille avec INFIPP sur la mise en place de formations de formateurs, et sur le développement de formations spécifiques sur la santé mentale d’enfants et d’adolescents.

 

 

En 2017, le Centre National de Formation aux Métiers du Jeu et du Jouet (FM2J) devient le partenaire d’Infipp. Cette nouvelle collaboration permet d’allier l’expertise d’FM2J sur le jeu à celle d’INFIPP en santé mentale.

Les deux coopératives inscrivent désormais le jeu, activité en pleine mutation autrefois réservée à l’enfant, dans une démarche thérapeutique en gérontologie.

FM2J a développé son expertise par le biais  de le l’expérimentation et de la recherche autour de 4 piliers :

La sélection et l’analyse de jeux et jouets

L’aménagement des espaces de jeu

Les rôle et place du professionnel, bénévole ou accompagnateur dans la situation de jeu

Le jeu au cœur des projets éducatifs

Ces expertises ont été validées dans le champ de la petite enfance, de l’animation, de la gérontologie, de la culture, de l’éducation et du soin.

FM2J s’investit dans des études et des recherches scientifiques avec des Universités et des centres de recherche.

 

Nos Partenaires de formation

 

 

 

Actualités

FORMATION PREMIER SECOURS EN SANTE MENTALE RETENUE COMME MESURE PRIORITAIRE PAR L'ETAT

Edouard Philippe, Premier ministre et Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé ont réuni ce lundi 26 mars un Comité interministériel de la Santé (CIS). Ce comité a permis de présenter les 25 mesures-phares de la politique de prévention destinées à accompagner les Français pour rester en bonne santé tout au long de leur vie. Ces mesures concrétisent le premier axe de la Stratégie nationale de Santé, stratégie qui porte l’action du Gouvernement en matière de santé pour les cinq prochaines années.

 

Parmi elles figure l'introduction en France d'une formation aux premiers secours en santé mentale déjà mise en œuvre dans 20 pays. Cette proposition était portée par INFIPP et la Fédération Santé Mentale France, convaincus qu'une formation dispensée largement pourra contribuer notamment à déstigmatiser les troubles psychiques en faisant évoluer les réprésentations sociales sur les pathologies, mais aussi à améliorer la situation des personnes touchées par ces troubles.

Pour plus de détails voir la page Premier Soins en Santé Mentale sur notre site et le communiqué de presse du 2 mai des trois structures porteuses du projet

Lire la suite
Toutes les actualités