L'enfant sorcier et la psychanalyse

Nous sommes heureux de vous présenter le livre de Didier MAVINGA LAKE travaillant en étroite collaboration avec l’INFIPP, en tant que Formateur, notamment pour notre programme Ethnopsychiatrie.

 
A ce titre, une mini-conférence sera organisée par INFIPP autour du thème "croyance et santé mentale" avant l'été 2019.
 

Comment la psychanalyse contribue-t-elle à éclairer les pratiques sociales en mettant en avant l’universalité de la subjectivité contre les tentations culturalistes ? Derrière le symptôme culturel, l’auteur montre que peuvent se cacher de véritables structures psychopathologiques ou des conflictualités psychiques.

Derrière les croyances en la sorcellerie dont sont accusés les enfants sorciers, se révèle une structure subjective qui vaut pour tous les enfants à travers le monde. Cet ouvrage a pour but de permettre de sortir du relativisme culturel, cette haine douce de la réalité, et de faire le lien entre le singulier de la culture et l’universalité de la subjectivité, et par là, de permettre une prise de conscience du fondement inconscient à l’œuvre dans le « traitement » – entre exorcisme et exclusion – des enfants sorciers, considérés comme des enfants sacrifiés ou des fétiches martyrisés. L’auteur rend compte de la manière dont la psychanalyse contribue à éclairer les pratiques sociales liées au couple sorcier/guérisseur au sein des populations migrantes d’origine africaine en France.

Sortie prévue le 14 février 2019.

https://www.editions-eres.com/ouvrage/4354/l-enfant-sorcier-et-la-psychanalyse

Nos Partenaires de formation

 

 

 

 

Actualités

PETIT DEJEUNER DECOUVERTE

Un petit aperçu de nos ateliers lors de notre évènement du 13 mars 2019.

Encore merci pour votre présence et votre enthousiasme et et au plaisir de vous retrouver lors de notre prochaine édition!!!

Lire la suite
Toutes les actualités