Vie affective, relationnelle et sexuelle des personnes accueillies en institution

catalogue 2019 catalogue 2020

Cette formation s’inscrit dans le cadre de la bientraitance et des droits des résidents et est clairement centrée sur la nécessité de former les professionnels à appréhender l’intimité et la sexualité en tant que composante à part entière d’un accompagnement qui met la personne au centre des dispositifs.

Travail sur ses représentations individuelles sur la vie affective, relationnelle, sexuelle et la vie en institution pour en comprendre l’impact dans l’approche de la sexualité de ces populations
Principaux facteurs qui influencent les pratiques professionnelles vis-à-vis de la sexualité des personnes accueillies
Expérimentation et développement des outils adaptés d’éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle
Ressources / réseaux existants


publics formation
Publics :

Tout professionnel des secteurs ...

Tout professionnel des secteurs sanitaire et médico-social

Voir +

Ref. 007-114
profil formation
Profils :

Educateur spécialisé avec exp...

Educateur spécialisé avec expérience concernant la promotion de la santé

Voir +

date formation

3 jours

Les sessions de formations

LYON

du 23/03/2020 au 25/03/2020

780 €

Objectifs pédagogiques

  • Identifier représentations individuelles sur la vie affective, amoureuse, la sexualité et la vie en institution
  • Comprendre l’impact de ces représentations dans l’approche de la sexualité des personnes accompagnées.
  • Repérer les attitudes adaptées, les réponses éducatives et les formes d’organisation répondant aux besoins de la personne et de la vie en collectivité.
  • Réintégrer tous ces éléments dans la dynamique du projet de vie de chaque personne qu’ils accompagnent et du projet d’établissement où ils exercent.

Contenu de la formation

La question des besoins relationnels, affectifs et du désir de sexualité, se révèle souvent complexe, voire difficile à vivre pour une personne en situation de handicap accueillie en institution. L'étude de ces formes d'organisation institutionnelle et des représentations peut aider les acteurs engagés dans un accompagnement de ces personnes à élucider leurs façons de concevoir leurs pratiques dans ce domaine. Cette formation s’inscrit dans le cadre de la bientraitance et du respect des droits des résidents et est clairement centrée sur la nécessité de former les professionnels à appréhender l’intimité et la sexualité en tant que composante à part entière d’un accompagnement qui met la personne au centre des dispositifs.

 

Identifier ses représentations individuelles sur la vie affective, relationnelle et sexuelle et la vie en institution (pour les enfants, les adolescents, les adultes handicapés et/ou souffrant de psychopathologies et les personnes âgées).

  • La vie affective, la sexualité et les représentations sociales

 

Comprendre l’impact de ces représentations dans l’approche de la sexualité de ces populations.

  • La problématique du corps et de la sexualité auprès de publics spécifiques : personne en situation de handicap, adolescents pris en charge dans le cadre de la protection de l’enfance et de la protection judiciaire de la jeunesse, personne âgée, personne souffrant de psychopathologies nécessitant des soins psychiques, personnes en situation de précarité.
  • Le regard sur soi et le regard des autres : la peur du rejet et les risques de repli sur soi
  • Les « demandes » dissimulées, les tabous…
  • Les risques ou la peur du risque.
  • La protection des personnes vulnérables.

 

Appréhender le cadre juridique

  • Le cadre juridique : ce que dit la Loi ; en pratique, constat de l'existant, entre textes, rumeurs et règlements.
  • La dimension éthique et la notion de responsabilité.
  • Le cadre éducatif et thérapeutique : dans quel espace de l’institution cette sexualité peut-elle s’exprimer ?

 

Expérimenter et développer des outils adaptés d’éducation à la vie relationnelle et sexuelle et connaître les ressources / réseaux existants.

 

Comment travailler avec le réseau, les partenaires, les familles ou représentant légaux sur la sexualité des personnes accompagnées ?

 

Réintégrer tous ces éléments dans la dynamique du projet de vie de chaque personne qu’ils accompagnent et du projet d’établissement où ils exercent.

  • Quels objectifs pour : préserver l’intimité de la personne, accompagner la vie affective et sexuelle de façon individuelle au sein d’un collectif.
  • Quels liens peut-on faire avec le projet individualisé de la personne et le cadre institutionnel ?
  • Quelles modalités d’accompagnement à la vie affective, relationnelle et sexuelle ?
  • Quelles sont les ressources et les contraintes de l’institution ?
  • Travailler en réseau et en partenariat.